La technologie LED

LED = Light Emitting Diode (en français, diodes électroluminescentes)

Les particularités et avantages de la LED par rapport à une ampoule à incandescence sont :

  • sa très faible consommation d’énergie due à une projection de lumière froide sans UV à l’avant, alors que l’arrière du semi-conducteur dégage de la chaleur
  • sa très longue durée de vie (en moyenne 40’000 heures)
  • sa petite taille, qui permet des réalisations d’éclairages plus originales (dans des endroits inaccessibles auparavant avec une ampoule classique)
  • ses couleurs, 16 millions de couleurs disponibles en LED-RGB, ainsi que toutes les déclinaisons de blancs (du blanc froid au blanc chaud), pour réaliser des ambiances particulières

Historique

Une diode électroluminescente (DEL, en anglais : Light-Emitting Diode, LED), est un composant opto-électronique capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Une diode électroluminescente ne laisse passer le courant électrique que dans un seul sens (le sens passant, comme une diode classique, l’inverse étant le sens bloquant) et produit un rayonnement monochromatique ou polychromatique non cohérent à partir de la conversion d’énergie électrique lorsqu’un courant la traverse.

Elle compte plusieurs dérivés, principalement, l’OLED, l’AMOLED ou le FOLED (pour flexible oled). Les LED sont considérées, par beaucoup, comme une technologie d’avenir dans le domaine de l’éclairage général. En effet, on estime que d’ici 2020, les LED pourraient représenter 75 % du marché de l’éclairage. Elles sont également utilisées dans la construction des écrans plats : pour le rétroéclairage des écrans à cristaux liquides, comme source d’illumination principale dans les écrans d’ordinateurs ou dans les téléviseurs à LED.

La première émission de lumière par un semi-conducteur date de 1907 et fut découverte par H. J. Round. Quelques années plus tard en 1927, O. V. Losev dépose le premier brevet de ce qui sera appelé bien plus tard, une diode électroluminescente. Ce n’est qu’en 1962 que la première LED rouge est créée par Nick Holonyak Jr et S. Bevacqua. Durant quelques années, les chercheurs ont cru devoir se limiter à quelques couleurs telles que le rouge, le jaune ou le vert.

Dans les années 1990, les recherches, entre autres, de Shuji Nakamura et Takashi Mukai de Nichia, dans la technologie des semi-conducteurs InGaN permirent la création de LED bleues, et par conséquent de LED blanches, par l’utilisation couplée de LED bleues et de luminophores jaunes. Cette importante avancée fut le point de départ de nouvelles applications majeures : éclairage, écrans de télévision et d’ordinateurs. Le 7 octobre 2014, Shuji Nakamura, Isamu Akasaki et Hiroshi Amano ont reçu le prix Nobel de physique pour leurs travaux sur les LED bleues.